samedi 31 mai 2014

Road Trip Uk Jour 7 : Randonnée sur Causeway Coast Way

Causeway coast way (temps passé : 6h)

La route qui y mène depuis Belfast est assez rapide, moins d’une heure et demi de route. Nous sommes assez peu enthousiastes quant aux paysages que nous traversons… Alors qu’en Ecosse nous aurions aimé nous arrêter à quasiment à tous les kilomètres, là nous avons avancé d’une traite…

Nous envisagions de ne pas nous rendre à Giants Causeway directement, mais de faire une randonnée un peu en amont pour finir par ce site. Cela semblait tout à fait possible d’après notre guide, de nombreux chemins de randonnées traversent ce qu’ils appellent « causeway coast way ». 

Nous étions sur la Causeway road, avons vu un premier panneau nous indiquant que nous étions sur la bonne direction pour la Chaussée des Géants, puis plus rien. 
Nous roulions, roulions, commencions à avoir des doutes. 
Ne l’aurions nous pas dépassée?

Arrivés à ce qui nous semblait un semblant de village, nous arrivons à faire demi-tour (les routes d’Irlande ne sont pas mieux que les routes d’Ecosse, toujours très étroites) et nous arrêtons sur un petit parking que nous avions repéré sur le chemin à l'aller.

Il faisait très beau ce jour là, le parking était gratuit et nous avions une place à l’ombre. Cela commençait plutôt bien, même si nous ne savions pas vraiment à quelle distance nous nous trouvions de Giant Causeway, et encore moins du sens dans lequel il se trouvait. 

Le parking était juste à côté d’une sorte de falaise très verte, avec un coin pique nique où se trouvaient plusieurs randonneurs. La majorité portaient un t-shirt rouge avec le logo d’une association de lutte contre les maladies cardiaques . 
Nous n’avons pas eu le temps de mettre nos chaussures de randonnées que d’autres randonneurs en T-shirt rouge arrivaient de la gauche et longeaient la falaise ,vers la droite. 
Après un flot d’une dizaine de randonneurs, on en déduit que cette association avait dû organiser une grande marche en ce jour. 
On prit ça comme une aubaine, on pensait que leur point d’arrivée devait être le Giant Causeway. Ainsi on les a suivi sans se poser de questions....



La ballade le long de la côte était très belle, de l’herbe très verdoyante et les moutons qui vont avec. On commençait à goûter en douceur aux clichés de l’Irlande. 


Hormis quelques passages boueux qui rendaient les montées quelques peu vertigineuses difficiles, (étrangement sur ce bout de chemin les randonneurs de l’association sont passés par la route ) la randonnée était très accessible. 
Plus on avançait plus on appréciait les panoramas sur la côte qui se dessinaient derrière nous;

Les paysages étaient vite assez changeants, on longeait des falaises, 



puis traversait un petit ruisseau qui se déversait dans la mer, 


une zone un peu plus aride avec des roches grises 



qui se terminait par une arche qui donnait sur une longue plage. 



Déjà plus d’une heure que nous marchions. 

Nous étions heureux de la balade mais nous demandions si nous étions dans la bonne direction. On apercevait au loin sur la plage les randonneurs de « heart chest and stroke foundation ». On se donnait du courage en devinant un gros amat de pierre au loin de la plage « ce doit être Giant Causeway ». D’abord la plage, White Park Bay. Très belle plage, vaste, sable fin la plupart du temps, en dehors des passages rocheux à ses deux extrêmités. 



 Hormis quelques méduses échouées le longs de la mer, des algues et un troupeau de vaches (mais que faisaient-elle là ?) la plage était propre . 



On pense que cette plage devait faire plus de 3 km de long. Et plus on en voyait le bout, moins on espérait trouver le Giant Causeway. 
On finit par s’asseoir, cela faisait près de 3h que nous marchions. On essayait d’écouter les conversations des bénévoles qui surveillaient la course à côté de nous, plusieurs randonneurs leurs demandaient des informations. 
On aurait pu demander notre chemin aussi, mais on n’osa pas. On continua notre route, car même si le prochain décor ne ressemblait pas au Giant causeway, il nous interpellait. Après un passage dans les roches, on arrivait dans une sorte de champ avec des dunes d’herbes, très différents des paysages longés jusqu’à présent. 



On décida de revenir sur nos pas. Car l’heure tournait, et on savait qu’il nous restait beaucoup de chemin à parcourir avant de retrouver la voiture. 

En laissant passer un groupe de personnes âgées de l’association qui nous remercia, nous en avons profiter pour leur demander dans quelle direction était le Giant Causeway : « nous y étions ce matin ! c’est de l’autre côté ». 
Non seulement on s’était trompé, mais pas qu’un peu ! 
On appréhendait le retour, on commençait à fatiguer, le temps se couvrait, il y avait d’abord cette plage à perte de vue à remonter, puis ce passage boueux dans les hauteurs qui nous avait causé pas mal de soucis à l’aller, et qui risquait d’être dangereux en descente. 
En même temps on hésitait à changer de chemin par peur de se tromper. 
Cette fois ci il n’y avait plus le flot de randonneurs qui guidaient notre route, nous nous retrouvions quasiment seuls. 
Une fois arrivés sur le retour de la plage, et après une micro sieste, on préféra quand même tester la route, on perdrait moins de temps. 

Expérimenter les routes irlandaises en tant que piéton, voilà une expérience ! elles ne sont pas plus larges pour les piétons, et très souvent il n’y a pas de bas côté. 
Ce fut un retour un peu tumultueux, à sauter sur les rebords de routes quand une voiture passait, à courir sur les passages trop étroits par peur de croiser une voiture. 
Mais on arriva saints et sauf au parking ! 5h20 de randonnée ! Pas vraiment prévue, et sans voir ce qu’on voulait !

Si c’était à refaire…


La causeway coast way vaut le détour ! Des paysages sauvages et variés qui plairont pour sûr à tous les randonneurs.

Avec le recul on se dit que notre guide du bonhomme en pneus n’est vraiment pas utile pour les randonnées, à chaque fois on se plante car il manque cruellement d’informations. On ne tombe pas forcément facilement sur les offices de tourismes et comme pour des raisons d’économie nous ne branchons pas internet hors de France, difficile de se repérer sur place....

Après quelques recherches sur Internet une fois rentrés, on a pu retrouver notre trajet

Site officiel

http://www.walkni.com/walks/186/causeway-coast-way/

causeway coast way section 5

Il y a plein d’autres options possibles, la ballade complète de 33 miles est prévue pour être faite sur plusieurs jours.

Le site est apparemment renommé pour son marathon, qui se décline aussi en marche.

Par exemple, la Causeway Coast Marathon Walk organisée par l’association Cheast, Heart & Stroke, qui rassemble beaucoup de monde de tous les âges. On peut en témoigner ! 
L’ambiance est très sympathique, cela permet de participer à une bonne cause tout en découvrant de beaux paysages.

http://www.nichs.org.uk/772/causeway-coast-marathon-walk

Le site complet du Causeway Coast way:

http://www.discovernorthernireland.com/Causeway-Coast-Way-P15610


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.