mercredi 24 mai 2017

Qu'est ce qu'on mange en Islande?

Un des plaisirs des voyages, c'est de pouvoir goûter aux spécialités culinaires locales.
En Islande, ce plaisir est dur à assouvir pour deux principales raisons:

  1. l'Islande est un pays très cher, s'offrir un dîner dans un restaurant, même simple, revient au tarif d'un restaurant gastronomique (j'exagère un peu, mais pas tant que cela !), on les limite. Et de toute façon trouver un restaurant n'est pas toujours facile, la plupart du temps, les seuls que l'on croise sont ceux des stations services. Des cafétérias où on ne mange rien d'autres que des burgers.
  2. les magasins de bouche sont très rares en Islande. Au milieu d'un champ de lave, pas de traiteur ni de boulangerie pour déguster des recettes islandaises sur le pouce !

On achète donc principalement sa nourriture dans les supermarchés. Il est facile de cuisiner, dans beaucoup d'hébergements, mêmes les hôtels on a accès à des cuisines pour préparer son repas. Ce ne sont malheureusement pas des cuisines géothermiques comme celles que l'on peut voir dans certains restaurants !



plaques de cuisson pour la géothermie



De ce que l'on a pu voir dans notre séjour, il y a apparemment 3 principaux  plats traditionnels islandais:

- le requin islandais, qui se dit Hakarl


- l'agneau fumé
- le poisson séché

On nous avait conseillé avant de partir de ne pas forcément goûter au requin islandais, un poisson fermenté, qui sentirait l’ammoniaque et qui aurait le goût d'urine. A minimum 20 euros le plat dans un restaurant, on ne s'y est pas risqué!

L'agneau fumé est un plat que l'on retrouve très souvent, même au petit déjeuner.  Le fumage est assez fort, plus que celui auquel on est habitué (je pense notamment au saumon fumé).



Le poisson séché se trouve aussi très fréquemment dans les supermarchés et station service.

Au niveau des gâteaux, on a goûté et apprécié le hjónabandsæla, un gâteau traditionnel islandais fait à base de flocons d´avoine, sucre, beurre et confiture de rhubarbe ou purée de pruneaux, souvent présent dans les buffets de petit déjeuner des hôtels.






Quant au supermarché, on en croise relativement régulièrement. Les rayons ne font pas très envie : dans la plupart de ceux que l'on a visités les produits sont présentés dans des grands bacs ou entassés sur des présentoirs. La grande majorité des produits sont importés, ce sont donc souvent des produits sous vide, du plastiques brut et une étiquette, ce qui ne pousse pas à la consommation. Présentés de la même façon, l'agneau et le mouton sont pourtant des produits locaux, et, bien cuisinés sont délicieux !


rayon supermarché Islande
Parmi les produits du coin, un islandais croisé dans un supermarché nous a conseillé de goûter les yaourts Skyr, fabriqués en Islande. Un bon yaourt effectivement !

yahourt Skyr

Voilà le bref aperçu de la nourriture islandaise que nous avons eu pendant notre séjour !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.