samedi 31 mai 2014

Road Trip Uk Jour 7 : La Chaussée des Géants (Giant’s Causeway)

La Chaussée des Géants (Giant’s Causeway)


Malgré la fatigue suite à cette longue marche sans avoir mange (juste quelques restes d’un paquet de gâteaux du Tesco), nous ne pouvions passer à côté de ce pourquoi nous étions venu jusqu’ici : la chaussée des Géants (Giant’s Causeway). 

Comme c’est un site très touristique, tout est fait pour faciliter la vie du touristes Lambda… Avec le prix qui va avec.

On arrive sur le site, un énorme centre de tourisme et son parking, presque plein, avec des employés qui guident les voitures dans les allées.

C’est un des gros paradoxes du tourisme en Irlande, on passe d’endroits déserts à des endroits on ne peut plus touristiques, de côtes sauvages à des centres de tourismes derniers cris.

On se demande alors d’où viennent tous ces gens, qu’ont-ils fait, que vont-ils faire ?

On découvre un peu surpris le tarif du parking : 8,5£ par personne. Depuis quand fait-on payer le parking par personne ?

La encore c’est une subtilité qu’on comprendra par la suite : les parkings des lieux touristiques sont le plus souvent gratuits finalement si on s’en sert juste pour se garer, ils deviennent payant quand on profite des installations touristiques qui parfois n’ont pas beaucoup d’intérêt. En visitant simplement le site, il arrive qu’on ne paye rien.

Là par exemple, il est tout à fait possible d’accéder au site sans passer par le centre touristique, il n’y a aucun contrôle des billets.
Les billets servent pour l’exposition sur la formation des orgues basaltiques , ce qui ne nous intéressait pas forcément (en anglais en tout cas !).
Pour aller sur le site, qui est à environ 10-15 minutes à pied du centre et du parking, il est aussi possible de prendre un bus, pour 1,20£ en plus du billet. Même en ayant beaucoup marché, on préférait s’y rendre à pieds.

Le site était vraiment bondé, ce qui ne permettait pas vraiment d’apprécier le paysage, ni même de prendre des photos. Pourtant il était déjà tard, on devait être à une heure de la fermeture du site.





On a quand même passé un peu de temps à marcher sur les roches, mais très vite on remontait jusqu’à la voiture, blasés par les touristes.

On a pu ressortir du parking sans justifier que l’on avait payé nos billets, et heureusement : ça nous aurait fait mal au cœur de payer 17£ pour cela.

Si c’était à refaire… 

C’est le problème des lieux touristiques, ils sont souvent trop touristiques : voir se déverser un car touristique sur Giant Causeway apporte moins que de se ballader le long de Causeway road où l’on est plus proche de la nature, même au milieu d’un marathon associatif.

Le site est impressionnant et vaut le coup d’être vu certes, mais pour les amoureux de la nature, ne faites pas le détour juste pour ça, incluez-le au milieu d’une randonnée, parmis les nombreux choix offerts le long de la causeway coast way

http://www.walkni.com/walks/186/causeway-coast-way/

Maintenant, en route pour Londonderry !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.