lundi 29 juin 2015

Balade sur la plage noire de Vík í Mýrdal

Où se situe le village Vík í Mýrdal en Islande?


Vík í Mýrdal se situe au sud de l'Islande, accessible via la route 1, à une trentaine kilomètres à l'est de la cascade de Skogafoss et très éloignée de toute autre civilisation ! A l'est de Vik se situent essentiellement de longues plaines d'épandage et de champs de lave entre le glacier Mýrdalsjökull et le glacier Vatnajökull mais peu de villages conséquents.

Promenade à Vík


Que voir à Vík?

  • La ville est réputée pour sa longue plage de sable noire, démarrant au pied de la falaise du mont Reynisfjall et pour ses perspectives sur les Reynisdrangar, des hauts rochers noirs aux formes étranges, plantés dans l'océan dans le prolongement de la falaise. Plusieurs promenades permettent de les découvrir sous différents angles, mais ne sont pas forcément accessibles car Vík í Mýrdal est réputée pour être la ville la plus pluvieuse d'Islande...

L'objectif pour nous aurait été de monter en haut de ce que notre guide nomme le rocher aux oiseaux, à côté Vík, c'est à dire au sommet de la falaise du mont Reynisfjall, qui surplombe Vík et dont la pointe, Gyldarhóll, culmine à 150 mètres de haut face à l'océan. On aurait alors eu une vue magnifique sur la côte, sur les Reynisdrangar et le glacier Mýrdalsjökull. Ce qui nous attirait aussi, c'était la possibilité de voir de près des macareux.

Concernant Vík, en dehors de sa petite église qui la domine, il n'y a pas grand chose de joli à voir dans la ville.

Eglise de Vik

La plage de sable noir et les Reynisdrangar


Quand nous sommes arrivés à Vík, il ne pleuvait pas encore, mais nous peinions à avancer à cause d'un vent puissant. Cela ne donnait pas forcément envie de longer une falaise.

On s'est donc contenté d'un chemin le long de la plage.

Nous nous sommes arrêtés sur un parking à la sortie de Vík, à côté d'une grande boutique Icewear (on est souvent étonné de la taille de certains magasins par rapport à la taille du village !)

Que dire? on se souvient du premier pas que l'on met dans les plages de sable noir, si caractéristiques de l'Islande ! Sauf que sur les plages d'Islande, ce n'est pas la tong mais plus la chaussure de rando qu'il convient de porter.
Premier pas dans la plage de sable noir


On tombe assez rapidement sur une étrange statue d'un homme au bout d'un ponton qui a le vent dans le dos.



Ce qui nous intéresse bien-sûr est plutôt derrière, la falaise et les Reynisdrangar, les pics rocheux dans l'océan. 

Nous sommes allés le plus loin possible sur la plage afin de voir les Reynisdrangar au plus près.
Reynisdrangar

Et c'est une fois que nous étions le plus loin possible à pied de notre voiture qu'une averse incroyable se déclencha. Une pluie glacée et abondante, digne d'un mois de novembre.

Alors nous sommes vite revenus sur nos pas.

Une fois dans la voiture nous avions deux choix:
  • Il nous restait d'autres points de vue à voir autour de Vík mais le temps ne permettait pas d'en profiter
  • Nous avions plein d'autres excursions possibles un peu plus loin jusqu'à notre prochaine étape pour la nuit et avions la journée devant nous


On a préféré choisir la deuxième option, en espérant qu'on trouverait du beau temps ailleurs. Et nous avons bien fait, la route qui nous attendait était non seulement plutôt bien dégagée mais c'est sans doute l'une des plus belles route que j'ai faite dans ma vie entre le glacier Mýrdalsjökull et le glacier Vatnajökull par la route 1, une route grandiose !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.