mardi 30 juin 2015

Austurland : la route des fiords de l'est (route 1, 939 et 93) accessible avec une petite citadine

Où se situe Austurland?


Austurland est une région à l'est de l'Islande. Une route longe toute la côte est de l'Islande, du nord au sud, à travers les fiords. Une partie seulement est accessible à tout type de véhicule, sur les routes 1, 939 et 93, celles que nous avons prises.

Dans le cadre de notre road-trip en Islande en 9 jours, nous avons remonté cette route le 4ème jour, en provenance de Höfn et jusqu'à Seyðisfjörður.


Road-trip à l'est de l'Islande à bord une Volkswagen Up


Que voir ?

  • Nous n'avons fait qu'une toute petite partie de Austurland, celle qui reste accessible à tout type de véhicule. Cela permet d'avoir un petit aperçu des fiords de l'est islandais sans trop se faire peur ! Paraît-il que la route complète est assez vertigineuse...
    En restant sur la route 1 on voit de magnifiques panoramas faits de falaises et de plages de sable noir. Puis nous sommes passés par la route 939, à l'intérieur du fiord Berufjörður et sur la 93 jusqu'à Seyðisfjörður où l'on a quand même eu quelques frayeurs sur des routes de montagnes sinueuses... dans le brouillard et dans la neige!
  • Même si ces routes sont dites accessibles à tout type de véhicule et ouvertes, quand les conditions climatiques sont difficiles il faut faire très attention sur la route... Et pour conduire en Islande, une petite citadine reste vraiment limite sur certaines portions de routes. Si on peut se le permettre, il vaut mieux prendre un véhicule plus gros.


De Höfn à Berufjörður par la route 1

La première partie de la route est agréable, on longe la baie de Lónsvík



Puis on prend de la hauteur, la route longe les falaises
en redescendant plusieurs parkings permettent d'accéder à des plages de sable noir






Le Fiord Berufjörður 

La route 1 continue un peu plus loin le long de la côte, nous l'avons quittée à l'embranchement avec la route 939, qui permet de rejoindre plus vite  le bas du fiord Berufjörður au village d'Egilsstaðir pour arriver plus tôt à notre objectif de la journée : la cascade de Hengifoss.

Route 939  bas du fiord Berufjörður à Egilsstaðir

La route commence dans les terres, à plat
On a pu assister sur cette route à un étrange spectacle avec des touristes. Nous remontions tranquillement la route, jusqu'à ce qu'on voit un bus arrêté sur le côté, et un "troupeau" de touristes d'un certain âge qui se met à courir sur la route. On ralentit, se demandant ce qu'il se passe. On aurait pu être inquiets si on avait pas remarqué qu'ils avaient tous sur eux leur appareil photo près à "dégainer".
Et pour cause... un peu plus loin, un autre troupeau, de rennes cette fois, en train de fuir cette cohue.


D'autres touristes en 4*4 ont pu prendre les petits chemins de traverse pour s'en approcher, nous nous avons dû suivre notre route pour d'autres aventures...
La route 939 est bien indiquée ouverte à tous les véhicules, mais on a pu avoir quelques doutes... Une des plus stressantes du voyage.
Car on prend assez vite de l'altitude, ce qui permet d'avoir de belles vues sur l'embouchure du fiord et la vallée.

Fiord Berufjörður 

Embouchure du Fiord Berufjörður 

D'autres beaux points de vue sur des cascades


Mais les choses se sont vite compliquées pour notre petite voiture... De la neige !

dans les paysages, mais aussi sur la route

On ne faisait pas les fiers. Quelle joie quand on a retrouvé le panneau de la route 1 où la route était de nouveau plus accessible. 

Descente à Seyðisfjörður

Et pourtant, il faut croire qu'on n'en a pas eu assez, car une fois arrivés à  Egilsstaðir on a voulu continuer jusqu'à Seyðisfjörður, un petit village en bas d'un fiord, accessible par la route 93.
route 93 de Egilsstaðir à Seyðisfjörður 
La route était ici encore pire, la plupart du temps on ne voyait rien, on traversait un nuage
route 93 jusqu'à Seyðisfjörður dans le brouillard

Puis il y a eu comme une éclaircie, au niveau d'une cascade, ce qui nous a permis de faire un pause pour décompresser
cascade sur la route 93


Puis enfin l'arrivée sur le village de Seyðisfjörður, son golf et son énorme paquebot... Autant dire qu'on ne s'attendait pas à ça, mais c'est tout ce qu'on pouvait voir !
vue sur Seyðisfjörður
On a rencontré par la suite des touristes français qui avaient commencé leur road trip à partir d'ici en venant avec leur propre voiture. C'est bien beau d'arriver ici mais il faut pouvoir en sortir ! Comme toujours en Islande le tour des villages est assez vite vu: on cherche l'église
Eglise de Seyðisfjörður
on regarde deux trois maisons aux couleurs originales
et très vite il a fallu se faire à l'évidence : pas le choix, il faut déjà reprendre la route dans les nuages...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.