vendredi 30 mai 2014

Road Trip Uk Jour 6 : Visite du musée du Titanic à Belfast

Les Tickets (Mai 2014)

Au niveau des tickets, 3 options :

- Le ticket classique qui donne droit à l’entrée au musée et ses 9 galeries, et dont le prix s’élève déjà à 15,5£ pour un adulte (en mai 2014 tout au moins). Apparemment, si on arrive une heure avant la fermeture, il est à 7£50, mais je ne vous le conseillerai pas, le musée est vraiment vaste, il nous a fallu plus de 2h pour le parcourir…

- Un ticket combiné musée du Titanic et « Titanic’s Dock and Pump House », situé à 10 minutes du site principal, où l’on peut marcher dans les docks, là où le Titanic a été mis en mer pour son seul voyage, pour 19£ pour un adulte

- Et enfin on peut combiner son ticket avec le « discovery tour » pour 7£ de plus. Une heure de visite guidée autour du musée, avec des anecdotes inédites et une visite des bureaux où le Titanic a été dessiné.

Nous avons beaucoup hésité sur quel billet prendre…Déjà à cause du tarif (nous voulions prendre aussi au moins un audiophone en complément, à 3£), cela représente un budget quand même assez conséquent. Nous avons écarté le « discovery tour » car après avoir pris quelques renseignements, la visite était exclusivement en anglais, et compte tenu de notre niveau un peu faible ça nous aurait sans doute pas apporté grand-chose…
Pour les docks, après moult hésitations nous ne l’avons pas pris, et cela s’avère finalement un bon choix avec du recul : le musée est vaste, très riche d’informations, à la fin on est légèrement en overdose du Titanic, plus serait trop.

La file d’attente était longue, ce qui nous a permis de réfléchir tranquillement.
On s’est quand même dit qu’on aurait mieux fait de réserver nos billets en ligne pour passer plus vite, en plus on aurait eu 5% de réduction !

Les points forts de la visite : 


On a apprécié particulièrement:

  • La belle galerie par laquelle commence la visite, qui plonge dans le Belfast des années 1900 via de nombreux écrans et modules interactifs pour adultes et enfants. Ils dressent le portrait de personnalités aux métiers et horizons différents qui prendront le Titanic, les fameux destins croisés... On suit la vie de certaines personnes tout au long de la visite. Cette galerie se poursuit dans l’atmosphère des ateliers du Titanic, dans les chantiers de construction Harland and Wolff, avec des documents et objets d'origine (dont le portail par lequel entraient les ouvriers)
  • Les « navettes» au milieu du musée qui nous font voyager entre les échafaudages pour mieux comprendre les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers du Titanic 
  • La visite 3D des différents étages du Titanic une fois terminé 
  • La vidéo passée en haut de la proue avec les effets de lumière et le son donnant l’impression d’assister au lancement inaugural du Titanic (même si les images sont celles d’un autre bateau de la White Star Line) 
  • La vidéo sur écran géant des dernières explorations sous marines du bateau. 
  • Son ticket du Titanic nominatif à la sortie du musée 

Les points faibles : 

  • Beaucoup de choses à voir, difficile de s'orienter
  • Les reconstitutions de certaines salles du bateau sont assez mal agencées, derrière des vitres qui ont parfois des gros autocollants empêchant de voir clairement ce qu’elles présentent.
  • J’avais vu en 2009 une exposition à Montréal sur le Titanic où des objets remontés de l’épava étaient présentés. Je pensais les retrouver dans ce musée. Malheureusement il n’y a aucun objet de ce type. 
  • La boutique de souvenirs… Je crois que nous avons rarement passé autant de temps dans une boutique de souvenirs pour trouver quelques chose. On aurait aimé ramener des petits cadeaux du musée car cela faisait partie des visites emblématiques de notre séjour, mais on avait beau tourner et tourner dans les rayons, rien ne nous inspirait : c’était moche ! Les seuls objets qui auraient pu être intéressant c’était les reconstitutions de la vaisselle de la white star line, mais les services étaient vendus à des prix exorbitants. On a quand même trouvé un magnet… 

Si c'était à refaire...

Globalement, le musée vaut le détour, très documenté et interactif, même si c’est parfois un peu « fouillis ». L’audiophone est utile pour ne pas passer à côté de certains points.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.