lundi 26 mai 2014

Road Trip UK Jour 2 : St Andrews / Eden Esturary / Queen's view / Pitlochy

Peu de temps après notre Sortie d’Edimbourg, nous sommes passé sur le Forth Rail Bridge, grand pont métallique rouge mentionné dans notre guide. 

St Andrew


La première destination de notre road trip fut St Andrew sur la côte, au nord d’Edimbourg. Une ville étudiante, selon notre guide ce serait la 1ere université d’Ecosse, où nous avons croisé de nombreux jeunes, mais aussi des touristes. J'ai appris dans un magazine people que c'est là que Kate et William se sont rencontrés...

Nous avons assez facilement trouvé une place dans la rue, sans payer. La ville est très agréable à visiter, d’autant plus qu’il faisait très beau lorsque nous sommes arrivés. 

Nous avons passé près de deux heures à sillonner les rues, en commençant par le bord de mer où se trouvent les ruines d’une cathédrale et son cimetière, qui offre de jolis panoramas.  



L’accès est gratuit pour les ruines, il est possible de visiter un musée également, mais c’est payant.
En longeant la côte, à quelques centaines de mètres on arrive sur les ruines du Château de la ville, dont la visite est payante.


Le centre ville se compose essentiellement de 3 grandes rues commerçantes (north street, south street et market street), constituées de jolies boutiques et de salons de thés avec terrasses qui laissent une impression agréable de la ville. 
Une longue file d’attente devant le glacier « Luvians » laisse supposer qu’il est très bon, mais nous n’avons malheureusement pas eu la patience de goûter à ses glaces.
Au bout de South Street une arche en pierre  « west port » délimite les contours de la vieille ville. 
west port


Avant de quitter la ville, nous nous sommes arrêté au Tesco pour s’acheter un léger pique nique. La recherche d’un Tesco pour le déjeuner deviendra un rituel au cours de nos vacances !

l'introuvable Eden Estuary 


A la suite de la visite de St Andrews, nous avions décidé de passer du temps à l’Eden Estuary, pas très loin de la ville. Il nous a cependant été très difficile de trouver cette ballade ! Peu de panneaux l’indiquent, nous avons tourné en rond entre des routes nationales et des petites routes de campagne, essayé plusieurs fois de demander notre chemin à des locaux qui, soit ne connaissaient pas, soit ne comprenaient pas notre accent, mais personne n'a su nous guider...

Au bout d’un long moment nous avons fini par arriver à l’Eden Estuary Centre (qui  est à côté d’une espèce d’usine,qui fait partie de l’Eden Estuary ( Ils nomment cet endroit « Industry » où l’on peut observer des oiseaux, mais ce n’est pas du tout  ce à quoi l'on s’attend, ce qui explique qu’on soit finalement passé plusieurs fois devant sans s’arrêter).
L’Eden Estuary Centre est en retrait de la route, il y a un parking pour garer la voiture, puis une petite marche de 5 minutes à travers un parc et un bout de forêt.
Quand on est arrivé à 16h, le lieu était déjà fermé (il aurait dû fermer à 17h), on pouvait vaguement voir le lac derrière les barrières, mais aucun animal sauvage...


Heureusement ils laissaient à disposition les brochures indiquant la marche de l’Eden Estuary (accessible un peu plus loin via un autre parking). Le fait d’avoir trouvé porte close, et d’avoir eu tant de mal à trouver ce lieu ne m’a pas donné envie de passer du temps à l’Eden Estuary, nous sommes reparti en direction de Pitlochry où se trouvait notre hôtel pour la nuit.

Queen's View

A hauteur de Pitlochry, nous avons prolongé quelques peu  notre chemin sur des petites routes étroites, comme il y en a tant en Ecosse (mais nous n’étions pas encore habitués), pour nous rendre sur le site de Queen’s View.
Contrairement à l’Eden Estuary, la route est ici très bien indiquée, un grand parking aménagé et un « tourist center »  permettent de ne pas manquer l’entrée.
Quelques minutes avant notre arrivée, il a plu, à notre départ il a plu, nous avons eu la chance d’arriver au bon moment quand un rayon de soleil a daigné traverser les nuages à l’horizon, pile sur le point de vue.
Il n’y avait quasiment plus de touristes, l’endroit était très calme et la vue royale . A partir de cet instant on oubliait la tentative de visite ratée à l’Eden Estuary et on se rappelait pourquoi on avait choisi de venir en Ecosse. La nature est reine.

Queen's view

Pitlochry


On reprend la route en sens inverse. On arrive au petit village de Pitlochry sous la pluie.



On passe d'abord par notre BnB, « The Strathgarry », on a la chance de trouver une place juste devant la porte.

Dès que la pluie a commencé à faiblir, nous nous sommes précipités dehors : nous savions que la pluie allait revenir sous peu !

Nous avons pris un chemin qui mène hors de la ville en direction du barrage, on a longé une rivière avec quelques pêcheurs. En haut du barrage, la vue sur le lac est très sauvage, il est entouré d’arbres et de près aussi verts qu’un green de golf, jolie ballade.




Le seul bémol est qu’une route à 4 voies passe tout proche de la ville, le bruit des motos et camions gâche un peu ce « havre de paix ».

Nous sommes revenus vers le village en passant par la gare, guidé par le son des cornemuses : oh surprise, derrière la gare se tenait un rassemblement de joueurs de cornemuses, facilement une trentaine de musiciens de tous les âges, on ne sait pour quelle occasion mais en tant que touriste nous apprécions de voir en vrai ce cliché écossais traditionnel.

Nous n’avons pas eu le temps de finir notre tour de ville que la pluie recommençait à tomber. Nous avons tenu à nous rendre malgré tout jusqu’à l’Eglise du village, puis passer par les rues résidentielles jusqu’à l’hôtel de ville.


Certaines maisons ont des jardins entretenus tels des jardins publiques, avec toujours de l’herbe et des plantes d’un vert clinquant, cela intrigue même sous une averse.
Puis nous sommes rentrés à l'hôtel nous abriter...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.