dimanche 22 janvier 2017

Matsushima, sa baie, ses îles, ses temples

Matsushima est la première ville de la "province" japonaise que nous avons visitée juste après Tokyo. Matsushima et sa baie font partie des sites incontournables à visiter au Japon selon beaucoup de guides touristiques, notamment le Guide Vert. Matsushima est classée parmi les trois plus beaux paysages du Japon avec Miyajima à Hiroshima et Amanohashidate à Kyoto.

Il nous a fallu environ 4h pour visiter l'île de Fukuurajima, le temple Zuiganji, visiter quelques boutiques, et profiter de la vue sur la baie depuis le parc Saigyô Modoshi no Matsu.
Matsushima est une ville très agréable à visiter car les principaux lieux d'intérêt sont proches les uns des autres.


Panoramas sur la baie de Matsushima

La baie de Matsushima, ce sont environ 260 îles, certaines n'étant visibles que par voie maritime (d'où les nombreuses croisières proposées pour les touristes pour partir les admirer), mais la ville étant entourée de collines, on peut aussi apprécier une vue d'ensemble en gardant les pieds sur terre.

Matsushima avait été touchée par le tsunami de 2011, mais plutôt bien préservée grâce à ses nombreuses îles qui avaient stoppé une partie des vagues. On remarque cependant des routes qui ont été déviées, sûrement suite à cela, Les japonais l'évoquent encore en appréciant la vue, le mot "tsunami" se prononçant comme en français, et c'est ainsi l'un des seuls mots que l'on a pu comprendre dans les discussions des gens!

Nous avons logé dans un hôtel dans les hauteurs de la ville, le Petit Hôtel Bistrot Abalon de Mastsushima. Un nom d'hôtel à priori pas très local, et une architecture extérieure qui ne l'était pas non plus. L'hôtel me faisait penser à ces bâtiments que l'on croise dans le Jura ou en Suisse, entre chalet et église de montagne, avec une petite tourelle sur le toit.

Depuis celle-ci justement on a pu admirer dès notre arrivée au soir un  premier panorama sur la baie. Même si des habitations sont au premier plan, on devine bien les îles, et le pont Fukuuarabashi, bien éclairé de nuit, qui fait penser à un sabre laser rouge flottant sur la baie.

vue sur la baie de Matsushima de nuit depuis
le Petit Hôtel Bistrot Abalon
Le lendemain, notre hôte nous conseilla de nous rendre au parc Saigyô Modoshi no Matsu, réputé surtout au printemps pour ses nombreux cerisiers en fleur et la vue sur la baie. En été, à défaut de cerisiers en fleurs, il reste la vue sur la baie !
Nous nous y sommes rendus en voiture, mais le parc est accessible à pied depuis la gare de Matsushima en moins de 30 minutes de marche.

Vue sur la baie de Matsushima depuis
le parc Saigyô Modoshi no Matsu
L'île la plus remarquable est celle de Fukuurajima, la plus grande île de l'archipel, reliée à Matsushima par le pont Fukuuarabashi, le fameux pont rouge de jour comme de nuit, long de 252 mètres sur 3 mètres de large.
vue sur le pont Fukuuarabashi et l'île Fukuurajima



Visite de l'île de Fukuurajima

Plusieurs îles sont reliées à la ville par des ponts, ce qui permet de facilement s'y rendre, sans avoir à réserver une place sur un bateau. De plus, elles sont relativement proches du centre de Matsushima, tout est faisable à pied.

Nous avons choisi de visiter l'île Fukuurajima, située à 15 minutes à pied de la gare Matsushima. La traversée du pont rouge est payante : 200 yens

début de la traversée du pont Fukuuarabashi vers Fukuurajima
En se rendant sur l'île on bénéficie de différents points de vue, déjà sur la ville de Matsushima

vue sur Matsushima depuis le pont Fukuuarabashi 

et sur les côtes de l'île Fukuurajima

côtes et plages de l'île Fukuurajima

Sur l'autre rive démarre une agréable promenade à travers le parc naturel préservé sur cette île, qui abrite de plus de 300 espèces de plantes et arbres.


Entre les arbres, on aperçoit d'autres îles, identifiables grâce à plusieurs tables d'orientation.

île deTokuurajima




Le parcours est aussi ponctué de jardins avec diverses plantations, mais aussi des lieux abrités pour se poser et profiter du calme de l'île. On passe également à côté d'un petit temple.



Matsushima et ses temples
 

De retour à Matsushima, nous avons remonté la rue principale qui longe le port, la RN45, sur laquelle on retrouve de nombreuses échoppes et restaurants. Matsushima est réputée pour ses huîtres, mais quand on débarque de France, ce n'est pas les huîtres que nous remarquons principalement, mais plutôt les différentes brochettes de poulpes et autres poissons "mous" que l'on n'a pas l'habitude de manger chez nous, et qui sont exposés en train de griller.
Cette rue permet aussi d'accéder à toute une zone de temple bouddhiques. Le plus célèbre d'entre eux est le temple Zuiganji, le plus important de la région du nord du Japon, la région de Tohoku.
L'entrée est payantes, 700 yens. Quand nous y étions une partie importante des lieux était en travaux. On commence la visite par la traversée d'un sanctuaire au tombeaux longeant le bas de la colline, certains creusés directement dans la pierre

sanctuaire temple Zuiganji

Puis on arrive sur le bâtiment principal, qu'il est possible de visiter (en retirant ses chaussures à l'entrée bien sûr!)

temple Zuiganji
A côté se trouvent les cuisines du temple dans un bâtiment annexe

cuisine temple Zuiganji
on peut aussi accéder en traversant un agréable jardin japonais à un dernier bâtiment renfermant le musée des trésors du temple.

En ressortant et en empruntant un autre chemin que celui par lequel on est arrivé, on longe d'autres temples de plus faible envergure.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.