mercredi 1 juillet 2015

Randonnée à Hljóðaklettar et Rauðhólar

Où se situent Hljóðaklettar et Rauðhólar en Islande?


Le site menant aux deux lieux, très proches l'un de l'autre, se situe au nord est de l'Islande. On y accède par la route 862, la même qui mène aux chutes de Selfoss et Dettifoss d'où nous venions, sauf que sur cette partie elle n'est plus goudronnée. Elle est quand même ouverte à tout type de véhicule, mais avec un petit véhicule de tourisme on roule à moins de 50km/h.
Dans le cadre de notre road-trip en Islande en 9 jours, nous avons effectué cette promenade le 5ème jour.


Promenade au milieu de formations volcaniques


Que voir?

  • Hljóðaklettar est un champ de lave avec des formations basaltiques insolites et spectaculaires et Rauðhólar un dôme volcanique en roche rouges. 


Arrivée sur le site


Nous venions des cascades de Dettifoss et Sellfoss. Nous avons pris la route 862, une route censée être ouverte à tout type de véhicule, et pourtant elle n'est pas goudronnée. Nous n'avons donc pas roulé très vite ! Il faut à ce rythme pas loin d'une heure pour relier les chutes de Dettifoss et Sellfoss à Rauðhólar.

La route 862 menant à Hljóðaklettar et Rauðhólar

Une route où l'on prend son temps donc et qui heureusement ne manque pas de beaux paysages vallonnés !

Puis on arrive à la civilisation, des zones de camping, assez vides quand nous y étions, mais l'essentiel était là : sur le grand parking le plus proche du site, des sanitaires secs, abrités dans de jolies cabanes.
les sanitaires eco-responsables.
On y trouve aussi des tables de pique-nique et des poubelles pour le tri sélectif. En gros tout le confort touristique. Il y a également des balises pour les randonnées. Toujours appréciable !

Hljóðaklettar


En moins de 10 minutes de marche on arrive sur le premier paysage spectaculaire. Le long de la rivière Jökulsa des roches basaltiques de différentes formes, qu'on visite à travers un petit circuit formé par celles-ci. L'ensemble donnant l'impression d'une grosse vague de lave solidifiée.







Rauðhólar

Puis en poursuivant sa route sur des chemins plus verdoyants, on longe une sorte de haut mur de basalte, un passage un peu plus sportif car c'est le début de la montée sur les hauteurs du dôme.

On est cependant vite récompensés dans ses efforts grâce au différents points de vue sur les lieux que l'on vient de traverser

Et sur le dôme volcanique d'un rouge flamboyant nommé Rauðhólar






Il n'est pas possible de monter sur le sommet du dôme, le parcours de randonnée est coupé, afin de limiter l'érosion
Rauðhólar

Le spectacle devant nos yeux est très appréciable, regarder ses pieds n'en reste pas moins intéressant grâce aux petites roches volcaniques, des lappili, de différentes couleurs.
lappili à Rauðhólar

Malheureusement pour nous, c'est ici que nous avons eu le droit à une pluie torrentielle, qui ne nous a pas permis de profiter pleinement du retour au parking pour apprécier un peu plus les lieux.
Il est apparemment aussi possible de faire une randonnée de l'autre côté du parking à travers d'autres roches basaltiques, que nous n'avons donc pas pu faire.
Nous voulions rentrer vite à notre voiture car nous appréhendions l'état de la route de retour, tout en terre, qui aurait sans doute pu être impraticable avec notre petite voiture si la plus avait été trop abondante.

Maintenant direction Húsavík !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.