jeudi 2 juillet 2015

Randonnée dans les solfatares de Námafjall et Hverarönd

Où se situent Námafjall et Hverarönd ?


Námafjall et Hverarönd sont au nord de l'Islande, tout proches du lac Mývatn, à environ 5kms.

Dans le cadre de notre road-trip en Islande en 9 jours, nous avons effectué cette promenade le 6ème jour, à la suite de notre visite d'Húsavík.


Visiter Námafjall et Hverarönd 


Que voir?

  • le site hydrothermal de Hverarönd avec ses sentiers fumants composés de fumerolles et marmites de boues et le mont Námafjall d'où l'on a de beaux panoramas sur le site de Hverarönd


Il est possible de se rendre directement sur le site hydrothermal de Hverarönd, où le grand parking Hverir est prévu pour les touristes juste à côté. On peut aussi ajouter une randonnée d'une petite heure qui monte au sommet de Námafjall, la montagne juste en face de Hverarönd.
Nous avons opté pour cette deuxième option, même si on a fait les choses un peu différemment...

Nous avons commencé par monter à Námafjall, visiter Hverarönd puis remonter sur la montagne pour retrouver notre parking. Avec cette option on a donc 2 montées au lieu d'une, et c'est un peu dommage car on profite aussi sans doute moins de Hverarönd puisqu'on n'y passe qu'une seule fois.

L'avantage par contre c'est que la découverte des curiosités volcaniques des lieux, principalement les solfatares et les fumerolles se fait plus progressivement : on découvre les premières, plus petites, au sommet, avant d'arriver à celles de  Hverarönd qui sont un peu le clou du spectacle.

En commençant par Hverarönd on risque d'être moins impressionné par les sentiers de Námafjall. Il reste toujours la vue panoramique que l'on ne peut pas avoir en bas.
Cela peut aussi être une bonne alternative dans le cas où le parking de Hverir serait plein, car sur notre parking au pied de Námafjall nous étions seuls... Ce qui n'aurait pas été le cas à Hverir !

Notre voiture seule au parking au bas de Námafjall

Montée à Námafjall


Du parking, les sentiers en montée étaient bien balisés, même si la montée fait un peu mal aux cuisses, on monte sans avoir à escalader les cailloux. On a très vite une vue sur le sommet.
Début de randonnée sur Námafjall

Quand nous y étions, il ne faisait pas forcément très beau, il y avait une espèce de brouillard épais qui donnait l'impression d'être pris dans les fumées d'un volcan en éruption. Une impression étrange mais qui collait parfaitement au lieu. Les couleurs sont peu communes pour une randonnée en montagne, on est sur un mont en palagonite, une espèce d'orange avec des teintes jaunes pales, et blanches avec les solfatares. Le tout sur le fond gris du ciel, nous nous demandions où nous avancions, la promenade était comme irréelle. D'autant plus quand on commence à entendre la terre souffler et à respirer les premières odeurs de soufre. C'est peut-être ça l'enfer?
Poursuite de la randonnée à Námafjall

Solfatares

D'ailleurs quand on commence à voir les premiers panoramas sur le site de Hverarönd. un vaste sentier avec de la fumée qui monte au ciel, cela fait d'abord penser à un terrain qui vient d'être bombardé. Une randonnée au coeur d'un chaos maîtrisé, voilà qui laisse des souvenirs !

panorama sur Hverarönd

A l'inverse, de Hverarönd on a une belle vue sur Námafjall et son flan fumant.
vue sur Námafjall

Hverarönd


La visite du site est relativement simple, on dirait presque qu'il a été fait pour le tourisme. On trouve différents îlots avec des points d'intérêts tels que les solfatares, les marmites de boue ou des fumerolles aux allures de cheminées, suffisamment espacés pour qu'on puisse les admirer à plusieurs, et suffisamment proches les uns des autres pour que l'on puisse en faire le tour rapidement sans se fatiguer. En plus le parking donne directement sur le site (ça par contre, ça a sûrement été fait exprès ;))
Tous les points de vue sont sécurisés par des cordes afin que l'on ne s'en approche pas de trop près mais qui prendrait ce risque?

Il manque aux photos "le bruit et l'odeur" comme dirait Jacques. A défaut de l'odeur, au moins le bruit dans cette petite vidéo de 45 secondes







Pour revenir à notre voiture, la randonnée fait une boucle, que l'on rattrape un peu plus loin



Le retour était beaucoup moins accessible, on a plusieurs fois glissé sur les cailloux dans la montée, c'est limite un peu dangereux.
Au moins on se console avec la vue, sur le site de Hverarönd  et au loin, avec des paysages toujours peu communs.


Au temps le dire, ça vaut le coup de profiter au maximum de ce lieu en faisant la randonnée complète et pas seulement visiter Hverarönd.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.