samedi 4 juillet 2015

Grenjaðarstaður et ses maisons en toit de tourbe

Où se situe Grenjaðarstaður?


Grenjaðarstaður est un village qui se situe au nord de l'Islande, à environ 30kms au sud d'Húsavík et 20 kms au nord de Goðafoss.

Dans le cadre de notre road-trip en Islande en 9 jours, nous avons effectué cette promenade le 8ème jour.


Visiter Grenjaðarstaður et ses maisons en toit de tourbe


Que voir?

  • Un petit village avec son église et surtout une allée de fermes en toit de tourbe.


Quand on voyage en Ecosse, on entend principalement parler de la tourbe en lien avec l’élaboration du whisky. En Islande, c’est en architecture que la tourbe est majoritairement mentionnée. Les maisons en toit d’herbe et de tourbe sont considérées comme les maisons traditionnelles islandaises. Par le passé. Même si on pourrait se demander si ce type de maisons ne pourraient pas redevenir un modèle de construction à l’heure de l’eco-responsabilité, la tourbe étant paraît-il un excellent isolant thermique et phonique naturel. Pour l’heure, les maisons islandaises du 21ème siècle que l’on croise sur les routes et dans les villes sont plutôt des maisons en tôle aux multiples couleurs… On trouve aussi quelque maison en bois dans les rares endroits où il y a des arbres (principalement au nord).


Autour d’Akureyri plusieurs villages possèdent des maisons traditionnelles en toit de tourbes que nous avons inclus dans notre itinéraire, en commençant par Grenjaðarstaður, qui se situe assez près du lac Mývatn. Ce village possède une petite rue de plusieurs maisons en toit de tourbe qui se suivent.

Il est possible de faire entièrement le tour du pâté de maison pour apprécier ces constructions sous tous les angles




Une maison en hauteur au bout du village, où l'on peut acheter des souvenirs et boire un café (mais aussi faire une pause pipi dans des toilettes tout confort) permet de prendre de la hauteur pour mieux voir les toits:


Ce doit aussi être ici que l'on paie son ticket d'entrée pour visiter l'intérieur des maisons, mais déjà il est possible de voir certaines pièces gratuitement via les fenêtres donnant sur la rue:




Certaines pièces permettent de voir directement les fondations de la maisons, les poutres en bois  soutenant le toit et les murs en tourbe.


L'autre curiosité de ce petit village est sa petite église

Elle semble rester ouverte en dehors des messes. On a pu entrer voir son intérieur coloré. Le plus surprenant étant les gros radiateurs sur les murs, témoignant des difficiles hivers islandais 

Mais surtout ce qui attire l'attention, c'est son cimetière, comme neuf,  aussi vide que l'Islande. Logique !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.