samedi 11 février 2017

Kumano Hongu Taisha


Kumano Hongu Taisha fait partie des 3 grands sanctuaires de Kumano Sanzan dans la péninsules de Kii, et reliés entre eux par un ensemble de routes de pèlerinage nommées Kunamo Kodo (signifiant : anciennes routes de Kunamo).
Le Kumano Hongu Taisha est le plus vénéré des trois grands sanctuaires du pélerinage de Kumano et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2004.

Visiter Kumano Hongu Taisha


la voiture est apparemment le meilleur moyen de transport pour se rendre à ce grand sanctuaire, qui n'est pas desservi par le train, seulement en bus depuis quelques villes.
L'entrée officielle de pèlerinage, face au temple se fait par un grand escalier traversant une forêt de cèdres et de cyprès géants.


Arrivée Escalier Kumano Hongu
Lorsque l'on se rend au sanctuaire en voiture, le parking principal est situé juste derrière le sanctuaire. On arrive sur le lieu en traversant une Torii, marquant la délimitation entre le monde réel et le monde sacrée puis on traverse sur une courte partie la forêt avant de longer le sanctuaire sur notre droite



Les différents bâtiments sont construits avec un bois brut, en parfaite harmonie avec le cadre naturel dans lequel il se trouve.




Des deux côtés du bâtiment, deux statues de lions, Komainu, éloignent les mauvais esprits du sanctuaire.



On retrouve un Temizuya, pour procéder aux ablutions: se rincer les mains et la bouche avant de prier



On retrouve également de part et d'autres des bannières et des pierres peintes représentant une corneille géante à trois pattes, Yatagarasu, le symbole de la région de Kumano. Il symbolise l'harmonie éternelle entre les dieux, la nature et l'humanité.




Il faut passer par le Shinmon, sur la droite, pour arriver sur le Honden, bâtiment principal du sanctuaire

Shinmon Kumano Hongu
Le bâtiment principal est en bois avec un toît de chaume Il n'est cependant pas possible de prendre des photos du bâtiment principal après cette porte

Honden Kumano Hongu

Comme de nombreux bâtiments au Japon, ils ne sont pas d'origine, détruits par les rudes conditions climatiques du pays. Il a cet aspect depuis le milieu de la période Edo.
A l'origine, ce sanctuaire était bâti plus bas dans la vallée, proche de la rivière Kumano. Une grande inondation durant la période Meiji détruisit le temple qui fut reconstruit sur une colline plus haute, son emplacement actuel.
Depuis 2003, une Torii géante, la plus haute du Japon, 34mètres de haut, est érigée à l'emplacement de l'ancien sanctuaire et fait partie du chemin de pélerinage.
En 2011, la tempête tropicale Talas inonda de nouveau les lieux où se trouvait l'ancien temple.

Sources : Le guide vert japon édition 2015 p 446 à 448, site officiel Kumano Hongu Taishazoomingjapan.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.