mercredi 15 février 2017

Kumamoto et le Mont Aso après le tremblement de terre d'avril 2016

Nous sommes avons débarqué sur l'île de Kyushu à Kumamoto, après avoir traversé Shimbara bay en ferry .
Ce n'était sans doute pas la meilleure période pour venir à Kumamoto, frappée un mois avant par une série de tremblements de terre (les 14 et 16 avril 2016), mais, compte tenu de notre parcours (nous étions la veille à Nagasaki et dormions le soir à Beppu), prendre le ferry entre Shimbara et Kumamoto était l'option la plus rapide et la moins fatigante en voiture.

Nous n'avions pas prévu de nous arrêter à Kumamoto, nous aurions voulu visiter le Mont Aso, situé à peu près à 1h30 de route.
Pour cela, il nous a fallu traverser une bonne partie de la périphérie de la ville, et les villages alentours pour nous y rendre.
C'est une expérience marquante de traverser une ville récemment frappée par des séismes, cela ne laisse forcément pas indifférent, de nombreux dégâts sont toujours visibles, et beaucoup de personnels de la voirie opèrent sur les routes.
On a pu constater  que de nombreux bâtiments étaient construits aux normes anti-sismiques , car la majorité des maisons étaient sur pied et n'avaient que des protections sur le toit (de grandes bâches ou des sacs de pierres qui semblaient boucher certains trous du toit). Çà et là cependant, on voyait des maisons ou partie de maisons et d'immeubles effondrés.

Toits maisons Kumamoto un mois après le séisme
Nous nous étions arrêtés dans une sorte de supérette, qui, si elle tenait sur pied, de nombreux échafaudages à l'intérieur avaient été placés en renfort pour soutenir les poutres.

Kumamoto est réputée pour son château; celui-ci a malheureusement subi des dégâts considérables, les travaux de rénovations devant durer jusqu'en 2036, soit 20 ans après le tremblement de terre.


En ce qui concerne le mont Aso, nos plans sont doublement tombés à l'eau, déjà car même en conditions normales, avec la forte pluie qui tombait lors de notre passage, il aurait été difficile de faire une randonnée, mais en plus, de toute façon, suite aux récents tremblements de terre, le mont ASO était fermé au public, par prévention d'un risque d'éruption.

fermeture des routes jusqu'au mont ASO

On pensait éventuellement avoir un point de vue sur le mont, mais pareil, avec le temps gris nous ne voyions rien.

Une éruption du mont Aso est survenue quelques mois plus tard le 8 octobre 2016. Il est un des plus grands et plus actifs volcans du Japon


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.