dimanche 11 décembre 2016

Matsuyama, son château, ses thermes

Matsuyama est la ville la plus peuplée de l'île de Shikoku. C'est une grande ville également en superficie, on s'en rend compte quand on souhaite visiter les deux bâtiments les plus célèbres de la ville : le château de Matsuyama et Dōgo Onsen Honkan, les thermes de Dōgo qui sont assez espacés l'un de l'autre.

Quartier des thermes de Dōgo

Nous avions réservé notre hôtel dans le quartier des thermes de Dōgo, un quartier très agréable; une petite ville thermale au coeur de la grande ville, qui ne manque pas de charme.
Il y a d'abord bien sûr le grand bâtiment thermal Dōgo Onsen Honkan, où nous avons testé les bains publics, mais tout le quartier mérite un détour.




Déjà pour l'ambiance nonchalante qui y règne : on se promène au milieu des touristes en Yukata qui vont et viennent entre leurs hôtels et les bains publics, dans les galeries et rues commerçantes remplies de petites boutiques.

Galerie commerçante en face des thermes

Qui dit touristes dit activités touristiques : il est facile de trouver un pousse pousse pour faire le tour du quartier.

 Le soir, plusieurs restaurants restent ouverts et permettent une animation continue des lieux.

Pour nous rendre au château, il nous a fallu prendre un tramway : la gare du quartier de Dōgo Onsen est à quelques minutes à pied de l'établissement thermal principal.
La ville a conservé des vieux tramway en parallèle de plus récents.



Nous étions amusés de voyager dans un tramway des années 50, qui malgré tout, comme la plupart des lieux publics au Japon, est très bien entretenu et très propre.




Ce qui peut surprendre dans les transports en commun au Japon, c'est de payer son billet non pas à la montée dans le tramway, mais à la descente. Le contrôleur (voir des fois même le chauffeur du tramway!) se place derrière une petite machine à côté des portes de sortie où l'on incorpore ses pièces. Il est recommandé d'avoir l'appoint!
machine à ticket dans le tramway

Château de Matsuyama


Aux abords du château, l'ambiance change complètement. On arrive au coeur d'un quartier commerçant moderne avec de grandes enseignes, à l'opposé du quartier thermal et ses petites boutiques.
Le château est en hauteur, on peut y accéder via un jardin (qui ferme relativement tôt) ou par un téléphérique. Soit via une cabine traditionnelle, soit sur des sièges individuels


Téléphérique siège Château de Matsuyama
En sortant du téléphérique, on longe de haut remparts avec à son bout une premier aperçu de la tour principale du château



puis on passe une porte en bois



et on arrive sur un jardin en esplanade offrant de très belles vues sur la ville de Matsuyama.






Il est plus difficile d'avoir une vue globale sur le château depuis le jardin, caché en partie par les arbres. La plupart sont des cerisiers et à leur floraison au printemps, la carte postale a tout de suite plus de charme. On aperçoit bien la tour principale sur 3 étages.
tour principale château Matsuyama


Le château a été initialement achevé au 17ème siècle. La tour principale fut détruite par un incendie, et reconstruite suivant son apparence actuelle au  cours du 19eme. Le château fut de nouveau endommagé au cours du 20ème siècle par des incendies puis par les bombardements durant la 2nde guerre mondiale. La ville entreprend sa restauration depuis 1966.

Pour visiter l'intérieur du château, il faut prendre un billet spécial. Sinon il est possible de faire le tour des remparts (certaines parties étaient cependant coupées quand nous y étions pour cause de travaux) d'où l'on aperçoit différentes tourelles de défenses.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.