vendredi 18 novembre 2016

le temple senso-ji à Asakusa

Le temple senso-ji, le plus vieux temple bouddhiste de Tokyo, est situé dans le quartier Asakusa. C'est un des monuments incontournables à voir à Tokyo. Nous nous y sommes rendu en métro sortant à la station du même nom. On arrive dans un quartier très animé et très touristique, comme le prouve la profusion de pousse pousses qui se mêlent à la circulation pour prendre les touristes en balade.

pousse pousse aux abords du temple Senso-ji

Le temple est à quelques minutes à pied de la sortie de métro, on y accède par la porte Kaminarimon, identifiable grâce à une grosse lanterne japonaise suspendue en son centre.


Kaminarimon
lanterne japonaise 

Juste derrière se trouve une longue rue commerçante avec divers échoppes, de souvenirs et de produits plus traditionnels, comme des kimonos, des lanternes ou encore des gâteaux japonais. Elle fait plus de 100 mètres, on se demande alors si on est bien dans la bonne direction pour le temple, car on ne s'attend pas forcément à trouver autant de commerces à son abord !

Rue commerçante Nakamise-dōri

Au bout de cette rue, une deuxième porte, plus imposante, nommée hōzōmon,


Derrière cette porte on arrive (enfin) dans le lieu de culte; au fond, le bâtiment principal Hondō, avec devant lui une allée avec différents bâtiments de part et d'autre, et en son centre un brûleur d'encens.

Hondō Sensō-ji

Les passants se précipitent au abord des fumées d'encens pour s'en recouvrir le corps


Brûleur d'encens à Senso-ji


A l'extérieur de cet ensemble de bâtiments, sur la gauche la pagode à 5 étages



On aperçoit également la Tokyo Skytree sur la droite.


Si on veut fuir quelques instants la foule avant de s'y replonger pour regagner la station de métro, derrière la Pagode se trouve un petit parc avec des statues japonaises, moins prisé des touristes.

Nous sommes restés à peu près une heure autour du temple. Il y a beaucoup de monde, la foule ne donne pas trop envie de s'y attarder, on passe finalement surtout du temps à longer les boutiques. Elles sont si nombreuses, qu'on trouve toujours quelques étalages qui attirent l'oeil !

Après cette visite, nous avons repris la ligne D du métro en direction de la station Ueno.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.