dimanche 20 novembre 2016

Akihabara, du manga au réel


Akihabara est le quartier incontournable de Tokyo pour tous les geeks ou tous ceux qui se sont intéressés un jour aux mangas et dessins animés japonais. On y trouve en effet des magasins entiers (et sur plusieurs étages) consacrés à tous les héros japonais du 20ème siècle: des mangas aux jeux vidéos, et tout un tas de produits dérivés, notamment les figurines, qui se revendent neuves ou d'occasion dans des rayons très largement fournis.

Grand magasin de produits dérivés
de mangas sur plusieurs étages

Pour ma part c'est le quartier que j'ai préféré à Tokyo. Sans doute car j'ai été bercée par la culture japonaise dans mes jeunes années, notamment grâce au club Dorothée, et qu'en arrivant ici j'ai eu l'impression de réaliser un rêve d'enfant. Au delà de cela, ce quartier semble un peu unique au monde, et c'est dans ce quartier plus que dans les autres que je me suis vraiment sentie vivre Tokyo !


Un condensé de Tokyo

En le parcourant, on retrouve les différents visages de la ville de Tokyo, jeune et moderne, réunis dans un seul endroit:

  • Les grands immeubles recouverts de publicités et de banderoles à l'effigie des héros de dessins animés Japonais, 

immeuble Akihabara
carrefour Akihabara

  • Les salles de jeux d'arcades immenses
  • les musiques japonisantes insupportables, comme dans les jeux vidéos, que les magasins passent en boucle et dans la rue
  • Les grands magasins duty-free d'objets en tout genre
  • les Grands magasins High tech
  • des vendeurs ou passant avec des vêtements originaux
  • la foule sur les trottoirs et les passages piétons


passage piéton Akihabara

  • et aussi tous ces magasins où l'on ne sait pas les services qu'il proposent, car tout est écrit en japonais et de toute façon on ne se sent pas dans la cible ^^.

Akihabara le jour et la nuit

Nous sommes allés dans ce quartier à deux moments différents de la journée.
La première fois en début de soirée, juste avant que les magasins ne ferment (entre 19h et 20h), ce qui permet à la fois de profiter de l'ambiance commerciale et de voir les immeubles s'illuminer, dès les premières lueurs du soir, avec l'éclairage de leur très nombreux panneaux électriques.

Akihabara de nuit



Et le lendemain en milieu d'après-midi, où le quartier est nettement plus dynamique. Il y a assez peu de restaurants dans les grandes artères commerçantes du quartier, donc dès que les magasins de marchandises ferment, le quartier se vide.

Le royaume des figurines japonaises

Nous avions une mission à remplir : trouver une figurine d'Hatsune Miku dans son costume original turquoise et noir qu'elle porte dès ses débuts dans le jeu vidéo de synthèse vocale dont elle est l'héroïne (ces logiciels sont appelés vocaloïd, et le sien est l'un des plus célèbres au Japon).
figurine Hatsune Miku

La mission n'était pas si simple, mais cela nous a permis de visiter un grand nombre de boutiques pour trouver cette figurine (qui est déclinée dans de nombreux modèles, mais pas celui que nous cherchions) et donc de découvrir  le quartier un peu plus en profondeur. Dans chaque magasin on trouve en effet des rayons avec des dizaines voir des centaines de figurines, tout mangas confondus, allant de l'équivalent d'une vingtaine d'euros à plusieurs centaines. Difficile de faire son choix!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.