mercredi 28 mai 2014

Hôtel, Restaurant et Pub testés à Glasgow

L' Hôtel ibis Glasgow City Centre


Nous étions à l’hôtel Ibis, pas très typique, mais nous avions eu un bon prix. Il avait l’avantage d’être pas trop loin du centre (à 10-15 minutes à pied, quasiment tout droit), sans être totalement dans le centre.
Problématique : il n’a pas de parking. On a trouvé assez facilement à se garer devant l’hôtel, mais on a alors pris connaissance des tarifs du parcmètre : £1,5 de l’heure, il faut payer dès 8h. Par précaution on a mis de l’argent la veille : £3 pour être tranquille le lendemain matin.

Quant à l'hôtel, les chaînes Ibis présentent l'avantage d'offrir tout le temps le même type de service, même si les hôtels ne se valent pas. D'habitude, les Ibis au coeur de ville sont souvent plus classes que les Ibis en bord de route. Celui de Glasgow, bien que dans le centre, est plus proche du standing d'un Ibis en bord de route, la salle de bain n'étant pas une "vraie salle de bain" mais une salle de bain de type"cabine", plus classe que celle que l'on a dans les hôtels premiers prix, mais pas aussi agréables que les standards qu'on a l'habitude de trouver dans les Ibis.
Seul désagrément : il y avait comme une odeur d'égout dans notre chambre, mais c'était peut-être un problème ponctuel pour eux ! Nous ne l'avons pas mentionné à l'accueil.

Nous avions décidé de ne pas prendre le breakfast à l’hôtel Ibis, mais de partir déguster un scottish breakfast plus typique dans un pub.

Restaurant Assam's (cuisine indienne)


J’ avais vu sur le chemin depuis l’hôtel vers le centre un restaurant indien, et mon père m’a toujours recommandé de manger indien en Grande Bretagne : comme il y a beaucoup d’immigrés indiens, les restaurants sont en général très bons. Il me disait même, mauvaise langue, que comme en Grande Bretagne ils ne savaient pas cuisiner, la gastronomie indienne était finalement la seule gastronomie locale... Soit !
On s’arrêtera donc chez Assam’s, au 51 west regent street. Le restaurant est plutôt classe. Le serveur se prendra rapidement de sympathie pour nous, il était tout heureux de tomber sur des français et de placer quelques mots (même si honnêtement on ne comprenait rien). Il nous fit sourire quand il nous dit qu’il connaissait Lyon, notre ville, grâce à l’équipe de foot. Comme quoi.

En apéro on a pris une pint de cidre, « magners cider ». Un peu déçus de prendre un cidre irlandais, nous aurions préféré un cidre écossais, il y en avait pas sur la carte. 
Au moment de passer commande, nous avons voulu prendre cheese nan en accompagnement. Il nous regarda en rigolant et nous dit qu’un nous suffirait largement. Le cheese nan étant un de mes accompagnements préférés dans les restaurants indiens, j’insistais pour avoir deux cheese nan. 
Il nous expliqua que les cheese nan de la chef faisaient presque un mètre de long et que nous ne pourrions sans doute pas les terminer. Un suffirait largement. 
Nous étions un peu sceptiques, puis très vite surpris quand il nous fut servi car effectivement il ne tenait pas sur la largeur de notre table (et nous ne l’avons pas terminé en plus…). 
C’est la première fois que je commandais un cheese nan de cette taille, je ne sais pas s’il s’agit d’une spécialité du dit restaurant ou si en Inde plus traditionnellement les nans sont servis en de grosses proportions, mais en tout cas la première fois qu’on en voit un comme ça, ça surprend! 
Pour le reste, nous avons mangé un poulet tikka et tandoori effectivement très bons. 

Je confirme donc par ce restaurant indien en grande Bretagne la réputation que m’en avait fait mon père !

Pub the Counting House


Nous avons pris notre scottish breakfast à « the counting house », de la chaîne de pubs whetherspoon que nous connaissions déjà bien pour l’avoir testée à Edinbourg (et croisé un pub à Oban...). Les prix sont corrects, la carte donne envie et les assiettes bien garnies. L’autre avantage de ce pub est d’être placé à St Vincent place, sur l’un des angles de George Square, ce qui permet de prendre un petit déjeuner avec vue. Baptiste a demandé son scottish breakfast sans black pudding (on a compris la leçon !), et moi, j’ai préféré testé les œufs Benedict, apparemment assez courant également le matin au Royaume Uni.

Si c'était à refaire...
Je recommande le restaurant, très bon ! The Counting House fait partie d'une chaîne qu'on a beaucoup apprécié durant notre séjour, je recommande aussi ! Quant à l'hôtel Ibis, pour ceux qui n'aiment pas les hôtels standards, ce n'est pas la bonne adresse. Pour les autres, il a le mérite d'être bien passé et relativement peu cher pour le confort proposé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.